Toutes les photos de Bann a pye…

Dans cette grande fête, Rara Woulib s’empare du bitume et entraîne la foule dans la folie de la transe collective au son du rara haïtien. Dans la lignée de cette tradition caribéenne, le cortège circule, de jour comme de nuit, charriant son lot de badauds, envahissant la ville de ses macabres présences et de ses sons étranges.

Ces drôles de personnages oniriques, tantôt fiers et filous, tantôt fragiles et maladroits, proposent un jeu burlesque au public. Le rythme syncopé des tambours, les mélodies enivrantes de leurs drôles de trompes, le claquement des fouets, les ombres et lumières fardées par les artifices transforment le banal en rêve et transcendent le quotidien.

DAbannapye-vignette PRESSE-RARA-2014.indd