Toutes les photos de Deblozay…

Des ombres dansent à un carrefour, on sent leur présence derrière un mur, on entend leur rire au coin d’une rue. Lentement, elles s’emparent du béton, le rythme syncopé de leurs tambours et les mélodies enivrantes de leurs trompes nous transportent de l’autre côté.
Deblozay (« désordre » en créole haïtien) est un cheminement à travers la mémoire de la ville et de ses habitants. Les Gédés, mystérieux revenants, ouvrent les portes du souvenir pour un retour des morts et des vivants vers un passé enterré…Objet théâtral hybride, Deblozay nous convie à la redécouverte des lieux oubliés de la ville et rend visible ce qui, au quotidien, reste invisible, dans un court intervalle de rêve. Au cours d’un voyage insolite vers une destination inconnue, Rara Woulib nous entraîne, à travers une épopée secrète, au cœur de la nuit, « dans une grande accolade des deux mondes ».
« C’est plutôt quelque chose dont on fait partie. On le vit de l’intérieur, appartenant à la foule en procession dans les rues. Le spectacle est composé de rythmes, d’espaces et de rapprochements. Du peuple et d’une ardeur. »
Matt Trueman (The Guardian) – juin 2014
« Rara Woulib explore des zones frontières, où le spectacle a peu l’habitude d’aller. »
Libération – septembre 2013
DADeblozay-vignette PRESSE-RARA-2014.indd