Moun fou

Le contraire de la curiosité, c’est l’indifférence. Le combat commence au moment où l’on devient attentif, attentif au pluriel des formes prises par l’existence. Inventer la danse entre nos dedans et les dehors, confronter nos styles, s’engager dans la lutte, celle dont on ne sortira pas indemne. Corps et ville, champs de bataille.
Moun Fou donne corps aux « sans-voix », aux exclu.e.s du débat citoyen, dans un mouvement festif et poétique au coeur de la ville. Où les savoir-faire et les savoir-être de chacun.e créent œuvre commune. À partir de récits intimes des comédiens, de chants rituels et de danses libératrices, il tente le glissement de l’intime vers l’universel.

Moun Fou est l’aboutissement d’un projet de co-création mené sur deux ans qui s’est dessiné en trois étapes, établissant un protocole à répéter :


ACTE I : IMMERSION
La phase préliminaire du projet a débuté en septembre 2018 par une immersion de l’ensemble de l’équipe artistique dans les réseaux professionnels et associatifs en lien avec la santé mentale et la grande précarité à Marseille, permettant de suivre les professionnel.le.s et bénévoles sur le terrain, de développer un autre regard sur l’espace public et nos lieux communs, et de nouer de nombreux liens et les maintenir.


ACTE II : TENTATIVES
Cette immersion s’est accompagnée sur l’année 2019 d’une série de cinq « tentatives », cinq événements conçus et mis en œuvre dans l’espace public avec les personnes concernées qui ont permis d’explorer en profondeur des situations réelles et complexes (funérailles de personnes seules et deuil pour les personnes à la rue, cohabitation entre personne sans domicile fixe sujette à des troubles psychiques et habitant.e.s d’un quartier populaire, conflits de territoire entre commerçant.e.s et personnes en grande précarité, la relation intime dans l’espace public, la fête etc…) et de les révéler suivant des dispositifs artistiques, immersifs et singuliers, au cœur de la cité et créer ainsi des espaces de dialogue entre personnes en situation de handicap psychique et social, l’espace public marseillais et ses habitant.e.s.


ACTE III : FAIRE ŒUVRE
L’envie collective suscitée par cette aventure commune a mené à la création de l’acte III de Moun Fou, une œuvre artistique inclusive et commune dans la ville, dont la conception et la réalisation s’appuient sur le savoir expérientiel de chacun des acteur.rice.s : un espace où les récits individuels peuvent faire partie d’une réflexion commune, un « parlement élargi ».


MOUN FOU – RÉSONANCES
Résonances est un projet vidéo en dialogue avec l’œuvre vivante. 16 portraits vidéos accompagnent les représentations du spectacle. Ils font apparaitre les récits des acteur.rice.s dans la ville de Marseille. Ce projet interroge également la visibilité numérique de la compagnie à travers la diffusion des vidéos en proposant de suivre l’éthique du Libre.

Date à venir
Crédits

Mise en scène : Julien Marchaisseau
Direction d’acteur : Wilda Philippe
Chorégraphe : Anne-Marie Van alias « Nach »
Scénographie : Adrien Maufay
Costumes : Stéphanie Bohnert
Création musicale : Kate Fletcher, Cyril Fayard, Vincent Salagnac
Direction du choeur : Alexandra Satger
Acteur : Aziza Boussafeur, Mireille Brun, France Davin, Pierrick De Salvert, Mohamed Diop, Mohamed Djellal, Cyril Fayard, Anne-Marie Launay, Donata Lelleri, Alexandra Le Pichouron, Pierre Mougne, Isabelle Perrouin, Edmond Rotger, Vincent Salagnac, Alexandra Satger, Blandine Voineau.
Technique : Florian Caillibotte, Sébastien Castelain, Matthias Combes, Guillaume Dufleid, Rémy Gadilhe, Thomas Hua, Adrien Maufay, Jérémy Perrouin, Youri Réale, Matthieu Semman.
Production : Cie Rara Woulib
Coproduction : Festival de Marseille ; Lieux publics, CNAREP (Centre national des arts de le rue et de l’espace public) & Pôle européen de production ; In Situ, Plateforme européenne de création en espace public ; BE PART – Beyond Participation : un projet européen pour la co-création avec les citoyens avec le soutien du programme Europe créative de l’Union européenne ; Manifesta 13 Les Parallèles du Sud reçoit le soutien de la Région Sud ; JUST – Justice and Union toward Social Transformation; La Friche Belle de Mai (Marseille)
En collaboration avec : ARPSYDEMIO, Association de Recherche en Psychiatrie et en Epidémiologie (Marseille) et le Centre Hospitalier Edouard Toulouse ; Festival d’Aix ; Freedom Festival (Royaume-Uni).
En partenariat avec : la Fondation Abbé Pierre ; la Garance Scène Nationale de Cavaillon.
Avec le soutien de : l’Union Européenne ; le Ministère de la Culture (DGCA) – Drac Paca, Direction régionale des affaires culturelles ; France Relance – DRAC ; le CNC (DICRéAM) ; la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur ; le Département des Bouches-du-Rhône ; la Ville de Marseille ; l’ARS Paca.
En dialogue avec : Le Carillon de Marseille ; Equipe MARSS : Mouvement et Action pour le Rétablissement Sanitaire et Social (APHM) ; Association des Marseillais Solidaires des Morts Anonymes ; Habitat Alternatif Social ; Alternative à l’Incarcération par le Logement et le Suivi Intensif ; Le Lieu De Répit ; Habitat Alternatif Social : « Maison Relais Claire Lacombe » (APHM) ; CoFoR, Centre de Formation au Rétablissement (APHM) ; Pôle Psychiatrique Centre (APHM) ; Membres de l’équipe du CMP Belle de Mai (CHU Edouard Toulouse) ; SAMSAH, Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés / France Handicap 04 ; Les Groupes d’Entraide Mutuelle : Les Nomades Célestes, LEO (Lieu d’Échange et d’Ouverture / dépend de l’association S.A.R.A : Service d’accueil et de reclassement des adultes), Sentinelles Egalités ; L’Unafam, Union Nationale des Familles et Amis de Personnes Malade et/ou Handicapées Psychiques ; Boutique Solidarité Belle de Mai ; Nouvelle Aube.

Ressources
Presse / Pro
Administration / Soraya Boudraa : admin@rarawoulib.org
Moun Fou - Résonances (vidéos)

Moun fou


Le contraire de la curiosité, c’est l’indifférence. Le combat commence au moment où l’on devient attentif, attentif au pluriel des formes prises par l’existence. Inventer la danse entre nos dedans et les dehors, confronter nos styles, s’engager dans la lutte, celle dont on ne sortira pas indemne. Corps et ville, champs de bataille.
Moun Fou donne corps aux « sans-voix », aux exclu.e.s du débat citoyen, dans un mouvement festif et poétique au coeur de la ville. Où les savoir-faire et les savoir-être de chacun.e créent œuvre commune. À partir de récits intimes des comédiens, de chants rituels et de danses libératrices, il tente le glissement de l’intime vers l’universel.

Moun Fou est l’aboutissement d’un projet de co-création mené sur deux ans qui s’est dessiné en trois étapes, établissant un protocole à répéter :


ACTE I : IMMERSION
La phase préliminaire du projet a débuté en septembre 2018 par une immersion de l’ensemble de l’équipe artistique dans les réseaux professionnels et associatifs en lien avec la santé mentale et la grande précarité à Marseille, permettant de suivre les professionnel.le.s et bénévoles sur le terrain, de développer un autre regard sur l’espace public et nos lieux communs, et de nouer de nombreux liens et les maintenir.


ACTE II : TENTATIVES
Cette immersion s’est accompagnée sur l’année 2019 d’une série de cinq « tentatives », cinq événements conçus et mis en œuvre dans l’espace public avec les personnes concernées qui ont permis d’explorer en profondeur des situations réelles et complexes (funérailles de personnes seules et deuil pour les personnes à la rue, cohabitation entre personne sans domicile fixe sujette à des troubles psychiques et habitant.e.s d’un quartier populaire, conflits de territoire entre commerçant.e.s et personnes en grande précarité, la relation intime dans l’espace public, la fête etc…) et de les révéler suivant des dispositifs artistiques, immersifs et singuliers, au cœur de la cité et créer ainsi des espaces de dialogue entre personnes en situation de handicap psychique et social, l’espace public marseillais et ses habitant.e.s.


ACTE III : FAIRE ŒUVRE
L’envie collective suscitée par cette aventure commune a mené à la création de l’acte III de Moun Fou, une œuvre artistique inclusive et commune dans la ville, dont la conception et la réalisation s’appuient sur le savoir expérientiel de chacun des acteur.rice.s : un espace où les récits individuels peuvent faire partie d’une réflexion commune, un « parlement élargi ».


MOUN FOU – RÉSONANCES
Résonances est un projet vidéo en dialogue avec l’œuvre vivante. 16 portraits vidéos accompagnent les représentations du spectacle. Ils font apparaitre les récits des acteur.rice.s dans la ville de Marseille. Ce projet interroge également la visibilité numérique de la compagnie à travers la diffusion des vidéos en proposant de suivre l’éthique du Libre.

Date à venir
Crédits

Mise en scène : Julien Marchaisseau
Direction d’acteur :
Wilda Philippe
Chorégraphe :
Anne-Marie Van alias « Nach »
Scénographie :
Adrien Maufay
Costumes :
Stéphanie Bohnert
Création musicale :
Kate Fletcher, Cyril Fayard, Vincent Salagnac
Direction du choeur : Alexandra Satger
Acteur :
Aziza Boussafeur, Mireille Brun, France Davin, Pierrick De Salvert, Mohamed Diop, Mohamed Djellal, Cyril Fayard, Anne-Marie Launay, Donata Lelleri, Alexandra Le Pichouron, Pierre Mougne, Isabelle Perrouin, Edmond Rotger, Vincent Salagnac, Alexandra Satger, Blandine Voineau.
Technique :
Florian Caillibotte, Sébastien Castelain, Matthias Combes, Guillaume Dufleid, Rémy Gadilhe, Thomas Hua, Adrien Maufay, Jérémy Perrouin, Youri Réale, Matthieu Semman.
Production :
Cie Rara Woulib
Coproduction :
Festival de Marseille ; Lieux publics, CNAREP (Centre national des arts de le rue et de l’espace public) & Pôle européen de production ; In Situ, Plateforme européenne de création en espace public ; BE PART – Beyond Participation : un projet européen pour la co-création avec les citoyens avec le soutien du programme Europe créative de l’Union européenne ; Manifesta 13 Les Parallèles du Sud reçoit le soutien de la Région Sud ; JUST – Justice and Union toward Social Transformation; La Friche Belle de Mai (Marseille)
En collaboration avec : ARPSYDEMIO, Association de Recherche en Psychiatrie et en Epidémiologie (Marseille) et le Centre Hospitalier Edouard Toulouse ; Festival d’Aix ; Freedom Festival (Royaume-Uni).
En partenariat avec :
la Fondation Abbé Pierre ; la Garance Scène Nationale de Cavaillon.
Avec le soutien de :
l’Union Européenne ; le Ministère de la Culture (DGCA) – Drac Paca, Direction régionale des affaires culturelles ; France Relance – DRAC ; le CNC (DICRéAM) ; la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur ; le Département des Bouches-du-Rhône ; la Ville de Marseille ; l’ARS Paca.
En dialogue avec :
Le Carillon de Marseille ; Equipe MARSS : Mouvement et Action pour le Rétablissement Sanitaire et Social (APHM) ; Association des Marseillais Solidaires des Morts Anonymes ; Habitat Alternatif Social ; Alternative à l’Incarcération par le Logement et le Suivi Intensif ; Le Lieu De Répit ; Habitat Alternatif Social : « Maison Relais Claire Lacombe » (APHM) ; CoFoR, Centre de Formation au Rétablissement (APHM) ; Pôle Psychiatrique Centre (APHM) ; Membres de l’équipe du CMP Belle de Mai (CHU Edouard Toulouse) ; SAMSAH, Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés / France Handicap 04 ; Les Groupes d’Entraide Mutuelle : Les Nomades Célestes, LEO (Lieu d’Échange et d’Ouverture / dépend de l’association S.A.R.A : Service d’accueil et de reclassement des adultes), Sentinelles Egalités ; L’Unafam, Union Nationale des Familles et Amis de Personnes Malade et/ou Handicapées Psychiques ; Boutique Solidarité Belle de Mai ; Nouvelle Aube.


Ressources
Presse / Pro

Administration / Soraya Boudraa : admin@rarawoulib.org

Moun Fou - Résonances (vidéos)